Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Rencontres scientifiques

Histoire et anthropologie de la parenté. Autour de Paul Lacombe (1834-­‐1919). Sous la direction de Agnès Fine et Nicolas Adell, Éditions du CTHS, 2012.

par Nadine Boillon - publié le

PRÉSENTATION ET DÉBAT.

Le jeudi
20
septembre
2012
à
17h30
à
l’EHESS, avec
Agnès
Fine,
anthropologue,
directrice
d’études
à
l’EHESS
Nicolas
Adell,
anthropologue,
maître
de
conférences
à
l’université
de
Toulouse
II-­‐Le
Mirail.
Ce
débat
sera
animé
par
Christine
Laurière,
anthropologue,
CR
au
CNRS.

Relativement
connu
des
historiens
pour
son
essai
De
l’Histoire
considérée
comme
science

(1894),
Paul
Lacombe
(1834-­‐1919)
est
tombé
aujourd’hui
dans
l’oubli.
Or
on
lui
doit
un
des
tout
premiers
ouvrages
en
langue
française

le
mariage
et
la
parenté
sont
analysés
dans
une
perspective
anthropologique
moderne,
et
Braudel
le
tenait
pour
l’inventeur
du
concept
d’histoire
événementielle.
Ami
d’Henri
Berr
avec
lequel
il
anime
un
temps
la
Revue
de
Synthèse
historique
,
il
est
l’auteur
d’un
opuscule-­‐manifeste
Le
Mariage
libre

à
la
tonalité
très
moderne
paru
en
1867,
puis
en
1889,
d’un
livre
érudit
La
Famille
dans
la
société
romaine
,
deux
ouvrages
d’un
grand
intérêt
historique
et
anthropologique,
redécouverts
ces
dernières
années
par
François
Sigaut
(DE,
EHESS).
Dans
ces
écrits,
il
se
révèle
comme
un
des
esprits
les
plus
pénétrants
et
les
plus
inventifs
de
son
temps.

Les
auteurs
 :
Nicolas
Adell,
Guy
Astoul,
Tiphaine
Barthélémy,
Joan
Bestard,
Massimo
Borlandi,
André
Burguière,
Agnès
Fine,
Didier
Foucault,
Claudine
Leduc,
Agnès
Martial,
Philippe
Moreau,
Danielle
Rives,
Florence
Rochefort,
Sylvie
Sagnes,
Martine
Segalen,
François
Sigaut,
Hervé
Terral,
Irène
Théry,
Bernard
Vernier.