Accueil > LAHIC > Productions scientifiques > Articles > Articles 2011-2012

Voir, sentir, figurer.

par Nadine Boillon - publié le

Michèle Coquet,

résumé de l’article « Voir, sentir, figurer », Anthropologie début de siècle, paru dans L’Homme, 203-204, juillet-décembre : 429-455, 2012.

Dans le champ des études en anthropologie de l’art et de l’esthétique, l’heure est davantage aux théories de la relation à l’œuvre finie (action, réaction et réception, cognition et émotion) qu’à des réflexions portant sur ses propriétés physiques (formes, matières, couleurs, sons, odeurs…) et sur ce qu’elles traduisent de la perception des qualités concrètes du monde. Afin de rendre compte de ce que les formes ouvrées à la main doivent à l’expérience sensorielle et de la manière dont celle-ci peut, par l’intermédiaire des artefacts, influer sur l’élaboration des relations qui fondent toute existence sociale, l’auteur s’appuie sur une ethnographie comparée de sociétés agro-pastorales traditionnelles, africaines et européennes, partageant une même passion pour l’élevage des bovins, et sur l’analyse de représentations fabriquées par les enfants figurant ces animaux. Si jouer avec ces figurines les familiarise avec les règles de la vie collective, le fait de matérialiser par des formes plastiques les sensations nées du contact avec l’animal concourt tout autant à cet apprentissage : en Afrique, c’est par l’engagement de leur corps dans une relation mimétique aux bêtes que les jeunes bergers apprennent leur monde social. En Europe, cet engagement est médiatisé par les signes graphiques.