Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil > LAHIC > Ateliers et Ressources > BEROSE

BEROSE

BÉROSE (Base d’étude et de recherche sur l’organisation des savoirs ethnographiques) est une base de données et une encyclopédie en ligne, produite dans le cadre du programme « Sources et genèses de l’ethnologie en Europe (XVIe-XXe siècles) » qui réunit sous l’égide du IIAC (équipe Lahic) et du ministère de la Culture un groupe interdisciplinaire de chercheurs européens travaillant de longue date sur l’histoire de l’ethnologie et de l’anthropologie.

Ce programme de recherche a pour but de produire une généalogie fine des savoirs ethnographiques en Europe et de scruter la très grande diversité des lieux et des moments de leur émergence.
Si le programme s’étend du XVIe au XXe siècle, il se limite pour le moment dans le cadre de Bérose à une période allant de la Révolution française à la première guerre mondiale, montrant comme ces savoirs se déploient sur les fronts contrastés de la curiosité érudite, des sciences de gouvernement, des débats qui agitent les milieux artistiques découvrant la notion d’art populaire, et des disciplines naissantes que sont l’histoire, la philologie, la sociologie, l’archéologie…
Dans le cadre de ce programme, Bérose met à disposition un corpus interrogeable de sources choisies en fonction de leur pertinence pour les périodes étudiées : il s’agit essentiellement de correspondances scientifiques et de publications périodiques, revues, bulletins et mémoires, qui permettent de retracer l’actualité scientifique d’une période donnée à travers leurs sommaires, index, comptes rendus bibliographiques, listes de membres, nécrologies, nouvelles des revues étrangères, chronique des activités des sociétés amies (dîners, expositions…), dossiers de controverses etc.
Ce corpus est numérisé dans le cadre d’une convention avec la BNF et avec l’aide d’un réseau d’établissements (bibliothèques ou centres de documentation) engagés dans le projet.

Mais Bérose est loin d’être un simple corpus de textes. C’est avant tout un outil permettant de les contextualiser en accumulant et en mutualisant les résultats des recherches en histoire des sciences humaines et sociales. C’est donc une architecture complexe où viennent s’articuler :
— Les sources numérisées
— Les outils documentaires (index de citations, bibliographies raisonnées…) ou contextuels (historiques, biographies…) que la base de données va permettre de constituer à partir de l’analyse de ces sources,
— Les résultats de la recherche qui, sous forme d’articles, deviendront un niveau supplémentaire du corpus interrogeable, permettant aux chercheurs qui l’utilisent de bénéficier en permanence des résultats déjà obtenus.

Alors même que le passage à la textualité numérique comporte le risque d’une décontextualisation et d’une fragmentation des écrits, Bérose s’inscrit donc résolument dans un projet de construction de "collections numériques cohérentes, respectueuses des critères d’identification et d’assignations des discours" [1]qui ont présidé à leur constitution.

Accès à www.berose.fr.

Les Carnets de Bérose

Lien pour le téléchargement
Dirigée par Daniel Fabre (Ehess) et Claudie Voisenat (Mcc), cette collection électronique est dotée d’un comité de lecture composé de : Arnaud Dermy (BnF), Giordana Charuty (...)

Lire la suite