Accueil > LAHIC > Programmes > Programmes achevés > Langues, écritures, littératures

La langue maternelle

par voisenat - publié le

L’arrivée au Lahic en 2003 de deux collègues du Cnrs, Philippe Gardy, historien et analyste de la littérature, et Philippe Martel, historien contemporanéiste, l’un et l’autre spécialistes de la matière occitane, nous a conduits à préciser un des programmes que le Lahic avait inscrit dans son projet initial : les processus de valorisation et de disqualification des langues et des écrits qu’elles portent, les conditions et les modalités de transformation des langues en patrimoine. Ces deux chercheurs animaient à l’université de Montpellier une petite équipe, le ReDoc, intégrée dans un laboratoire qui a été totalement recomposé ; le Lahic a donc, après discussion, intégré un nouveau programme intitulé du terme générique de « langue maternelle ». L’arrivée très récente au laboratoire de Francis Zimmermann (Ehess) qui travaille sur ces thèmes dans le sous-continent indien ne va pas manquer de susciter des échanges et de lancer des programmes comparatifs. Deux chantiers ont été d’ores et déjà ouverts :

- Autobiographie et pacte linguistique (Responsables : Jean-François Courouau, Philippe Gardy).

- Le dernier locuteur (Responsable : Jean-François Courouau).