Accueil > Laci > Revue Communications > Communications : Numéros récents

Communications : Numéros récents

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 |

Communications, n° 96, 2015

« Vivre la catastrophe » Communications, 96, 2015. Numéro dirigé par Yoann Moreau.

« Comment vivre avec les catastrophes ? Toutes les sociétés font l’expérience de situations de grande fragilité consécutives à de graves bouleversements. Elles en gardent des traces (monuments, documents, mythes, etc.), des dispositifs d’analyse et des modalités dramaturgiques qui permettent de les raconter et de les traiter. Mais certains aléas échappent à ces prises en charge. Invisibles, furtifs, lents, systémiques, rampants… les mots, les catégories, les cadres de pensée font défaut pour appréhender les menaces nucléaires, climatiques et anthropiques liées à l’ère de la mondialisation. Ce numéro de Communications s’attache à les décrire, à les problématiser et à produire un nouvel éclairage sur les désordres qui affectent les milieux humains ».

Lire la suite

Communications, n° 95, 2014

« Les Incertitudes » Communications, 95, 2014. Numéro dirigé par Alfredo Pena-Vega.

« Un constat est à l’origine de ce numéro : plus que jamais notre monde est confronté à des incertitudes, sur les plans historique, social, écologique ou politique, mais également dans de nombreux domaines de la connaissance. Il nous faut donc vivre et penser avec elles. Vivre avec l’appréhension diffuse, très présente dans nos sociétés aujourd’hui, face à un avenir indéterminé, non prédictible, incertain et l’intégrer dans une nouvelle perspective. Penser en relevant le défi d’un nouveau paradigme incorporant l’incertitude au cœur de ses principes. Et, en dépit des difficultés existentielles, sociétales et théoriques que cela peut soulever, ce n’est pas une mauvaise nouvelle. Car, comme le démontrent les auteurs de ce numéro, appartenant à des registres disciplinaires divers, mais également ouverts à l’interdisciplinarité, nous progressons à l’épreuve des incertitudes et non en prétendant y échapper ».

Lire la suite

Communications, n° 94, 2014

"Chercher. S’engager ?" Communications, 94, 2014. Numéro dirigé par Sophie Bobbé et Pierre Alphandéry

Ce numéro de Communications s’attache à comprendre la posture du chercheur en sciences sociales à travers trois caractéristiques majeures : sa subjectivité, les formes de son engagement et son rapport au politique. On entend par le terme de « posture » la position que le chercheur occupe au regard de ses objets de recherche, de ses interlocuteurs, de son terrain, et enfin de ses pairs et des institutions qui structurent son activité. Loin d’être immuable, cette posture ne cesse d’évoluer dans un mouvement que nous qualifions de cheminement. On rentre dans le monde de la recherche avec des attaches biographiques, géographiques, des appartenances sociales et culturelles qui vont peser sur le processus qui constituera le chercheur en sujet autonome inscrit dans un contexte et une histoire. Or, la fécondité de la recherche ne tient-elle pas à la pluralité des postures et des cheminements ainsi qu’à la diversité des façons d’entrelacer la petite histoire et la grande Histoire comme l’illustrent les contributions ici rassemblées.

Lire la suite

Communications, n° 93

"La réputation" Communications, 93, 2013. Numéro dirigé par Gloria Origgi

"Qu’est qu’une réputation ? Pourquoi l’opinion des autres influence-t-elle nos actions et nos jugements ? Comment en tenir compte de façon raisonnée ? Comment éviter le gossip, la rumeur et la manipulation ? Quel est le poids des évaluations, des notations, dans notre accès à l’information ? À travers ces questions et d’autres, la réputation s’impose aujourd’hui en sciences sociales comme une notion fondamentale pour expliquer les conséquences du jeu des opinions sur l’action collective. C’est cette dimension du regard d’autrui que ce volume collectif et résolument pluridisciplinaire propose à la réflexion"

Lire la suite

Communications, n° 92

"Performance. Le corps exposé" Communications, 92, 2013. Numéro dirigé par Christian Biet et Sylvie Roques

"Pratique de spectacle toujours mieux reconnue, la performance s’est aujourd’hui imposée dans l’univers culturel. Son contenu s’est enrichi, il s’est aussi diversifié. Limité longtemps à une manifestation gestuelle singulière, toute personnelle, non répétable, où dominaient remises en cause et contestations d’un monde, il s’étend aujourd’hui à des manifestations de corps les plus variées où domine le croisement de formes d’expression. C’est cette richesse qu’explore ce numéro, ses enjeux, comme les débats théoriques et pratiques qu’il implique.

Lire la suite

Communications, n° 91

"Passage en revue. Nouveaux regards sur 50 ans de recherche", Communications, 91, 2012. Numéro coordonné par Nicole Lapierre

La revue Communications a 50 ans. En raison des sujets traités, de l’originalité des problématiques et de la personnalité des auteurs sollicités, la collection de la revue est une mine qui mérite d’être revisitée. Ce numéro anniversaire présente un choix de onze articles anciens particulièrement marquants sur des thèmes variés et toujours d’actualité. En regard sont publiés des articles de nouveaux auteurs proposant une relecture ou prolongeant le propos sur le même sujet. L’ensemble, dynamique et surprenant, concerne directement le lecteur d’aujourd’hui et l’intelligibilité du présent.

Lire la suite

Communications, n° 90

" Les bruits de la ville ", Communications, 90, 2012. Numéro dirigé par Anthony Pecqueux.

Ce numéro fait sien un apparent paradoxe concernant les sons en ville : d’un côté, la baisse du seuil de tolérance auditive face à des bruits jugés de plus en plus nombreux ; de l’autre côté, une incapacité à imaginer une ville silencieuse, comme s’il ne pourrait plus alors s’agir d’une ville. Les différents auteurs prennent le parti d’en faire un point de départ et un révélateur de la richesse d’une problématique orientée sur les bruits de la ville.

Lire la suite

Communications, n° 89

" Travailler ", Communications, 89, 2011.

Numéro dirigé par Thierry Pillon.

Ce numéro de Communications interroge le travail du point de vue de ceux qui le vivent au quotidien.

A travers des exemples portant sur des activités très diverses et rarement étudiées jusqu’à présent, les auteurs, sociologues pour la plupart, donnent de l’expérience du travail une image qui, loin d’être univoque, en fait une activité complexe et riche, dont la part de créativité n’est jamais absente.

Lire la suite

Communications, n° 88

"Cultures du numérique", 2011.
Numéro dirigé par Antonio A. Casilli.




Lire la suite

Communications, n° 87

"Autour du lieu", 2010, 184 p.
Numéro dirigé par Aline Brochot et Martin de la Soudière.



Lire la suite

Page(s) : < | 1 | 2 | 3 |