Nos tutelles

CNRS Nom tutelle 1

Rechercher






Accueil

Fortin, Laura

par Chrystèle Guilloteau - publié le

 

e-mail de contact : laura.fortin@orange.fr

Directeur de thèse : Jean-Bernard Ouédraogo

Année d’inscription en doctorat : 2016

Titre de la thèse  : L’habit ne fait pas le genre. Femmes et fabrication textile au Burkina Faso

Notice biographique :

Doctorante en Anthropologie sociale à l’EHESS, sous la direction de Jean-Bernard Ouédraogo (IIAC-LAIOS), ma thèse s’intitule : « L’habit ne fait pas le genre. Femmes et fabrication textile au Burkina Faso ». Des cursus pluridisciplinaires en licence et master m’ont initiée à une variété de sciences sociales, de la sociologie à l’anthropologie, en passant par la science politique, l’his¬toire et l’économie. Dans cette dynamique pluridisciplinaire, mes recherches doctorales portent sur la place et le rôle des femmes dans la transformation du coton au Burkina Faso.

Thèmes de recherche :

A l’heure où la transformation du coton est présentée comme un levier de développement pour le Burkina Faso, je m’intéresse aux expériences techniques et sociales des rapports de force vécus par les femmes au sein des activités liées à la production textile. Une attention portée à l’expérience des femmes, depuis leurs activités techniques et leurs difficultés quotidiennes, jusqu’à leurs mobilisations individuelles et collectives, permet de dévoiler ces rapports de force, renégociés en permanence. Elle permet également de saisir comment les artisanes perçoivent et subvertissent ces rapports de force et comment elles construisent des savoirs et des pratiques qui leur soient propres.

Mots-clés : anthropologie des techniques, genre, textile, artisanat féminin, apprentissage, Burkina Faso

Publications :

Laura Fortin, 2019, « La trame d’une anthropologie textile. Soixante-quinze ans d’évolution de l’artisanat textile féminin au Burkina Faso (1912 – 1987) », halshs-02107114.

Laura Fortin. « L’habit ne fait pas le genre. Fabrication textile et rapports de genre au Burkina Faso », Annales de la Fondation Martine Aublet, à paraître.